« Je n'ai jamais rencontré d'homme si ignorant qu'il n'eut quelque chose à m'apprendre »
Galileo Galilei (1564 - 1642)         


Café SCIENCES & PHILO

Afficher l'image d'origine

© place-to-be.net/index.php/dossiers/5546-noel-2016

"Spécial Noêl"

Mardi 20 décembre à 19h
CAFE LES JARDINS
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.
Entrée libre.
 
Des animation et des jeux pour faire de la science et de la philo en s'amusant !

 
Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef

Café SCIENCES & PHILO

Afficher l'image d'origine

© Cnarzy Robert
"Science et Science-fiction"

Mardi 22 novembre à 19h
CAFE LES JARDINS
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.
 
« Science-fiction ! Ces deux mots jurent à mon oreille. Ils se font l’un et l’autre une guerre inexplicable qui condamne le produit de leurs amours à n’être qu’un avorton minable. »

Un jour j’ai lu cette petite phrase de Michel TOURNIER sur la science-fiction. Ouah ! Il fallait réagir... La science-fiction plonge ses racines dans la science, dans toutes les sciences. La science, les progrès techniques et humains constituent la matrice du genre. En son sein les théories scientifiques, et leurs applications, s’apparient, fusionnent et engendrent des fictions qui pourraient constituer une branche, certes non conventionnelle, de la science. Théorie osée ?

Source : http://www.cafardcosmique.com/SCIENCES-ET-SCIENCE-FICTION
 
Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef

Café SCIENCES & PHILO




"Les off de la fête du livre"


Café Sciences & Philosophie du :

Vendredi 14 octobre à 19h
CAFE LES JARDINS
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.
 
Grâce à notre partenariat avec la Ville de Saint-Etienne, cette édition spéciale des rendez-vous mensuels de l'Association Astronef se déroulera dans le cadre de la programmation off de la Fête du Livre.
 
Nous aurons le très grand plaisir d'accueillir (grâce à Laura Combet que nous remercions !) les journalistes auteurs :
 
Michel CHEVALET pour son livre "Comment ça marche ? - Mémoires spatiales d'un journaliste" (Paulsen, 2016)
et
Philippe DOUROUX pour son livre "Alexandre Grothendieck - sur les traces du dernier génie des mathématiques" (Allary Editions, 2016).
 
Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef

Café SCIENCES & PHILO


Vidéo Youtube : https://youtu.be/Ek5L_RD9oBI

"La culture scientifique : pourquoi ?
pour qui ? "

mardi 27 septembre 2016, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.


«Psychanalyste, je m'intéresse depuis longtemps à la science comme à une langue étrangère porteuse de mélodies sonores impromptues. Une langue fascinante, parfois inaccessible. Au détour d'une phrase, un mot percute, un sens, quelque chose se saisit. Un savoir peut se déployer, qui me concerne, qui peut concerner chacun. Convier la culture scientifique sur la place publique (ou dans un bistrot) constitue un enjeu qui m'intéresse particulièrement »

Estelle BERGER,  sept. 2016.


Nos invités :

Estelle BERGER, psychanaliste et administratice du festival A Nous De Voir d'Oullins
&
Cyril FERNANDEZ, animateur Scientifique au Planétarium de St-Etienne


Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef

Café SCIENCES & PHILO

Video Youtube


"Les mathématiques sont-elles le langage de la nature ?"
mardi 28 juini 2016, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.


Vidéo extraits accessible :
https://www.youtube.com/watch?v=zhBru7Gr7lw

Entendre que « la nature est un livre écrit en langage mathématique », c’est se porter au niveau d’une « énigme » : celle de l’harmonie entre l’esprit humain, qui crée les mathématiques, et la nature dont les lois sont de types logiques et mathématiques.
(...)
Cependant, déclarés sans rapport au réel, force est de constater que le formalisme mathématique a un pouvoir de découverte de la nature qui nous incite à croire que les mathématiques sont implicites dans la nature.

L’harmonie énigmatique entre l’esprit et la nature exige donc des hypothèses pour être résolue. C’est en refusant la métaphysique et en nous appuyant sur les sciences elles-mêmes que nous offrons la perspective d’une solution.


Nos invités du 28 juin :

Filippo Nuccio, maître de Conférence en mathématiques à l'Université Jean Monnet (Saint-Étienne)
&
Jean-Félix Gross, doctorant en philosophie des sciences à l'Université Lyon 3.
 

Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef

Café SCIENCES & PHILO

Astronef Vidéo du café du 24 mai 2016


"Les frontières floues"
mardi 24 mai 2016, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.

Vidéo extraits accessible :
https://www.youtube.com/watch?v=hiHqRB1tAKk


Une frontière est une limite séparant deux zones, deux régions caractérisées par des phénomènes physiques ou humains différents. Si l'on en croit le Larousse, une frontière est bien définie. Elle peut être naturelle, conventionnelle, artificielle. Est-elle une borne ? Est-elle une limite ? Pour Kant, la limite circonscrit, tandis que la borne interdit. Et si la limite ne faisait pas que circonscrire ? Si elle était elle-même un état particulier entre les deux états qu'elle sépare ?
[...]
À y regarder de plus près, on constate que les exemples abondent de ces frontières floues entre états apparemment bien limités. Pourtant, les deux termes frontières et floues semblent antinomiques ; le premier serait rigide, constant, inébranlable. Le second est artistique ; c'est le règne de l'indécis, de l'incertain, du vague. Comment les concilier ? Dans la théorie mathématique des ensembles flous, les éléments peuvent appartenir « plus ou moins » à un ensemble, et il existe une transition continue entre ceux qui appartiennent à cet ensemble et ceux qui ne lui appartiennent pas. Ainsi, tel micro-organisme serait-il plus ou moins végétal, plus ou moins inerte, plus ou moins animé ? L'exploration des frontières floues nous permet de repenser le contenu même d'états que l'on admettait bien séparés, et leurs interactions.
Il en va ainsi de l'inné et de l'acquis ou plutôt des influences respectives du patrimoine génétique (genèse) et de l'environnement (épigenèse) sur le devenir d'un individu. L'exploration de la frontière qui les sépare montre que loin de s'opposer, genèse et épigenèse se complètent. Plusieurs des domaines séparés par des frontières floues se combinent plus qu'ils ne s'excluent, et les confins représentent des continuums faisant passer d'une entité définie à une autre. Ce voyage au cœur des frontières entre états est fécond, ne serait-ce que parce qu'il brouille certaines certitudes obsolètes.

par Françoise Pétry, Edito Pour la Science N°350 (2006)


Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.


 Astronef

A ne pas manquer, le 18 mai à la Cinémathèque !


V pour Vendetta, un grand film basé sur une grande bande dessinée.

Technologie, image et politique...

Un film, un débat Mercredi 18 mai, La Rotonde Mines Saint-Etienne et la Cinémathèque poursuivent leur cycle "A la recherche du temps à venir..." ; des rencontres Science et Cinéma lors de projections discussions en présence de scientifique(s)

18 h : présentation de la soirée par Gulzar Joby, auteur de science-fiction

18 h 30 : "V pour Vendetta" de James Mc Teigue (USA – 2006 – 2 h 10) avec Nathalie Portman, Hugo Wearing, Stephen Rea « Londres au XXIe siècle. Evey Hammond ne veut rien oublier de l’homme qui lui sauva la vie et lui permit de dominer ses peurs les plus lointaines. Mais il fut un temps où elle n’aspirait qu’à l’anonymat pour échapper à une police secrète omnipotente ».

20 h : Rencontre avec Marielle Toulze, maître de conférence en sciences de l'information et de la communication à l'Université Jean Monnet et chercheure au Centre Max Weber (UMR 5283).

Un film suivi d'une discussion animée par La Rotonde Mines Saint-Etienne à suivre mercredi 18 mai à la Cinémathèque, 24 rue Jo Gouttebarge à Saint-Etienne.

 Astronef

Café SCIENCES & PHILO




"La pensée - Le cerveau"
mardi 26 avril 2016, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.

Descartes, dans ses « Principes de la philosophie » donne une « définition » très large de ce qu’il entend par pensée. " Par le mot de penser, j’entends tout ce qui se fait en nous de telle sorte que nous l’apercevons immédiatement par nous-mêmes ; c’est pourquoi non seulement entendre, vouloir, imaginer, mais aussi sentir, est la même chose ici que penser."
Yves Agid, neurologue, membre de l'Académie des sciences et fondateur de l'Institut du cerveau et de la moelle épinièrenous explique que pour penser correctement , quatre fonctions du cerveau sont essentielles : la motivation, l'attention, la vigilance et l'humeur.  Si ces quatre "éclaireurs" fonctionnent séparément dans notre cerveau, ils sont interconnectés. Ils dépendent de cellules nerveuses situées à la base du cerveau appelée le tronc cérébral d'où prennent naissance des neurones qui vont les moduler au sein de différentes structures qui existent depuis très longtemps dans la philogenèse. On les retrouve en effet chez les poissons, les crustacés...
Un scénario captivant qui nous entraîne sur les chemins  de la mémoire,  de la pensée, de la conscience et de l'émotion, ces facultés immatérielles " sécrétées " par l'organe le plus complexe que nous connaissons.

avec :
Bernard Laurent,
Professeur de neurologie au CHU de St-Etienne, président de la Société Française de Neurologie,

et

Jean-Rémy Hochmann,
Chargé de recherches à l'Institut des Sciences Cognitives de Lyon


Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef

Café SCIENCES & PHILO


rts.ch
"Démarche scientifique et philosophie"
mardi 22 mars 2016, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.

Originairement la science et la philosophie sont une seule et même chose. Philosophie signifie amour du savoir ou de la sagesse. Comme le réel est un, le savoir est un. La philosophie se veut connaissance de la totalité, visée de l’Etre. Elle est aussi bien métaphysique (science des premiers principes et des premières causes) que physique (étude de la nature) mathématique, réflexion politique et morale. Rien ne peut échapper à la curiosité de l’esprit...[ ].
L’histoire montre que chaque science a conquis sa scientificité en s’émancipant de la matrice philosophique et en devenant autonome. L’acte de naissance de chacune consiste à délimiter, isoler, dans le champ du réel un objet spécifique, et à se donner pour tâche d’élaborer un savoir objectif de cet objet. Toute science commence par cette opération d’abstraction correspondant en fait à un aveu de modestie.

source : Simone Manon, philolog.fr

avec :
Anne Perrin,
Chercheur en bio-électromagnétisme, Université Grenoble-Alpes
Présidente de l'AFIS

et

Corinne Roux-Lafay
Professeur de philosophie à l' Écoles Supérieures du Professorat et de l'Education (ESPE Lyon)
 
Par ailleurs, l'association Astronef est désormais représentante régionale de l'Association Française pour l'Information Scientifique (AFIS). La venue d'Anne Perrin, la présidente de l'AFIS, nous donnera l'occasion d'en faire l'annonce en "avant-première". 

Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef


Café SCIENCES & PHILO


nabolo.com
"La Lumière"
mardi 23 février 2016, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.

La lumière, élément indispensable dans la vie quotidienne, est cruciale pour le développement des êtres vivants sur Terre. Maîtrisée, elle est à l’origine de nombreuses avancées technologiques. Pourtant, la nature profonde du phénomène physique qu’est la lumière reste ambigüe pour les scientifiques.
De nos jours, il n’est pas de progrès significatif dans les télécommunications, l’imagerie médicale, l’usinage, l’éclairage, l’affichage, ou encore l’énergie sans évoquer le rôle grandissant de la photonique, du laser ou de la fibre optique. Les technologies présentes dans l’industrie et celles dont dépend notre confort quotidien sont fondées sur la maîtrise de la lumière. Mais qu’est-ce que la lumière ?
Pour nous, habitants de la Terre, la lumière est d’abord un cadeau du Soleil. C’est en effet le rayonnement émis par l’astre du jour qui permet la photosynthèse, grâce à laquelle l’atmosphère terrestre est riche de l’oxygène respiré par les êtres vivants. Par ailleurs, le rôle de la lumière dans la régulation du sommeil, de la floraison ou de l’hibernation est avéré. En fait, la vie terrestre est fortement dépendante de la lumière solaire, à laquelle elle s’est parfaitement adaptée. Il suffit, pour s’en convaincre, de remarquer que nos yeux ne perçoivent qu’une infime partie  de l’étendue du spectre lumineux : celle qui correspond au maximum d’intensité du rayonnement solaire.

La lumière est-elle une onde ou un train de particules ? Les deux, mon général !
Il existe en effet d’autres sortes de « lumière » que celle que nous voyons. Pour le comprendre, il faut savoir que la lumière visible est un phénomène physique dont la nature est exactement la même que celle des rayonnements gamma, X, ultraviolet, infrarouge, micro-onde ou radio. La seule différence entre tous ces types de rayonnement, c’est leurs longueurs d’onde, plus ou moins courtes. Seules les longueurs d’onde des couleurs de l’arc-en-ciel sont visibles par l’Homme ; à chaque longueur d’onde correspond une nuance de couleur, la lumière blanche étant une superposition de toutes les couleurs. La lumière serait donc un phénomène ondulatoire ? Affirmatif : on peut l’interpréter comme la propagation d’une perturbation d’un champ électromagnétique, un peu comme le son est la propagation d’une perturbation de l’air. Mais ce n’est pas aussi simple. Car la lumière peut aussi s’interpréter comme étant constituée de « grains » individuels : les photons, qui transportent une énergie inversement proportionnelle à leur longueur d’onde. Cette dualité onde-corpuscule, comme disent les physiciens, est à l’origine de plusieurs des grandes avancées scientifiques du XXème siècle, tout en gardant sa part de mystère.


avec :
Thierry LEPINE, Enseignant-chercheur à l'Institut d'Optique et au Laboratoire Hubert Curien (Saint-Etienne),

et

Nicolas ROESCH, Chargé de projet recherche – Cité du design de St -Etienne


Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef


Café SCIENCES & PHILO


fr

"Réalité virtuelle, réalité augmentée"

mardi 26 janvier 2016, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.

avec :
Jean-Phillipe FARRUGIA, enseignant-chercheur à l’Université Lyon 1 et à l’IUT de Villeurbanne.

Premer café de l'année 2016, notre intervenant nous a régalé d'une multitude d'informations.

Pour en savoir plus :


On en a parlé ...

Son holophonique : Le coiffeur...



Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef


Café SCIENCES & PHILO


cognition.ens.fr

"La  place  de  la  science  dans  la  société"

mardi 22 décembre, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.

On fait remonter à Socrate la conception de la science comme objet d’étude pour tous les citoyens. En Mésopotamie et en Egypte, certaines connaissances avaient été acquises, en particulier en astronomie, mais elles étaient détenues par des spécialistes, souvent les prêtres,  au même titre que les recettes magiques. L’accès à la science pour tous était une conception révolutionnaire, elle ébranlait les fondements religieux de la cité, elle a valu à Socrate sa condamnation à mort. L’accès de la science à tous a été une idée forte de la Renaissance, et l’imprimerie y a joué un rôle essentiel.  Cependant la pratique des savants était de conserver pour eux leurs découvertes. Le lien entre découvertes et communication des découvertes date du XVIIe siècle, avec la création des académies, et il a été l’un des traits marquants du progrès des sciences depuis cette époque.Tenue secrète ou largement diffusée, comment la science interagissait-elle avec la société ?

Source : Jean-Pierre Kahane mathématicien, professeur émérite à l’Université Paris Sud Orsay

avec :
Christelle Morel Journel, Directrice de la structure fédérative de recherche TemiS, Saint-Etienne


Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.

 Astronef

Café SCIENCES & PHILO

http://www.yvoz.net/wp-content/uploads/2011/10/random.png

"Qu’est-ce que le hasard ?"

mardi 24 novembre, 19h00, au Café Les Jardins,
9 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne.


avec :
Alain  Pavé, Professeur à l'Université de Lyon, spécialiste de la modélisation en biologie et en écologie
 
Clément Sire, Directeur du Laboratoire de Physique Théorique à l'Université de Toulouse.


On en a parlé...

Entrevue: «A-t-on besoin du hasard pour évoluer?»

à telecharger
Conférence Pierre Dansereau


Partenaires :

https://www.saint-etienne.fr/sites/all/themes/stetienne-internet/images/logo.png

Petit_bulletin_StEtienne


Café « Les jardins », Saint-Etienne.



Astronef

Déjà passé en...